fonctionnement sea

Google Ads, qu’est ce que c’est ?

Le Search Engine Advertising (SEA) désigne l’ensemble des liens publicitaires sur les moteurs de recherche. C’est incontestablement le moyen le plus efficace pour mettre en avant les produits ou les services d’une entreprise en se positionnant sur des mots-clés précis via un système d’enchère en ligne.

Google étant le moteur de recherche le plus populaire au monde, son statut lui confère un avantage certain pour mettre en relation les annonceurs avec leurs cibles de communication.

Le géant Américain dispose d’une palette d’outils pour créer des points de contact entre les marques et les internautes avec notamment les plateformes tels que YouTube et DV 360 qui permettent d’augmenter le nombre d’appels reçus, accroître le nombre de visites en magasin ou augmenter le nombre de visites sur votre site Web.

Cependant la plateforme qui demeure la clé de voûte de toutes stratégies digitales reste Google Ads, du fait de sa puissance, des possibilités de ciblage et la richesse de ses fonctionnalités.

En se basant sur les requêtes des utilisateurs, Google Ads permet aux annonceurs de répondre à leurs enjeux business locaux : trafic en magasin, ventes, prospection ou informations liées aux disponibilités des produits.

Google Sea

Le ciblage géographique en SEA

Le ciblage géographique, ou géo ciblage, repose sur un principe simple : adapter sa communication, une offre, un service en fonction d’une ou plusieurs localités.

Google Ads permet d’établir ces ciblages géographiques afin d’opérer des campagnes avec une précision locale optimale.

Via sa plateforme, Google propose trois types de zones de ciblage :

  1. Le ciblage par pays : qui permet l’exposition de messages publicitaires sur un ou plusieurs pays en simultané
  2. Le ciblage par zones géographiques nationales : pour communiquer sur une région, un département, une ville
  3. Le ciblage par rayon : autour d’un point géographique déterminé en kilomètre à la ronde

Le ciblage géographique est un paramètre incontournable dans l’élaboration d’une stratégie digitale.

Cela permet d’optimiser les performances des campagnes publicitaires tout en renforçant le lien de proximité qui existe entre les marques et les internautes.

Quelles sont les limites de Google Ads en local ?

Mix média 

Google Ads est un outil qui a révolutionné les stratégies du marketing digital et notamment celles du local. Il est toujours indispensable, mais plus suffisant quand on veut mettre en place des stratégies de retail marketing et de marketing de points de vente. Désormais les internautes alternent entre Facebook, Instagram et d’autres réseaux sociaux et médias. Pour être pleinement visible, même avec un budget local limité, il est impératif d’avoir un mix media équilibré.

Maps

Pression publicitaire

Lorsque l’on fait des campagnes globales, chaque ciblage géographique intègre les mêmes paramètres, ce qui amène à une pression publicitaire identique pour chaque point de vente. Or une publicité n’aura pas le même impact à Paris qu’à Angoulême : cibles différentes, enjeux différents, part d’audience des médias différente. La solution est donc de réaliser plusieurs campagnes pour chaque point de vente. Une tâche très complexe et chronophage !

Solutions pour optimiser Google Ads en marketing local

Le media balancing

Le média balancing est le fait d’optimiser une campagne en régulant le budget de chaque média (Google Ads, Facebook, Waze, programmatique…) en fonction de leur performance propre. Le media balancing peut être effectué manuellement par un traffic manager, mais le machine learning offre désormais des possibilités de détecter automatiquement les ajustements possibles et les opérer beaucoup plus rapidement.

Le Géo balancing

Chaque géographie se comporte de manière unique, et les stratégies médias pour toucher efficacement son audience doivent s’adapter au plus près du point de vente. C’est pourquoi il est nécessaire d’adapter la pression publicitaire à chaque zone. Pour faire simple, 1 point de vente, c’est une campagne dédiée avec ses propres paramètres et ses propres annonces. Lorsqu’un point de vente fonctionne plus que l’autre, le budget est davantage concentré sur le lieu en question.

En résumé, les limites de Google Ads pour le geotargeting ne sont pas liées à strictement parlé à ses fonctionnalités, mais plutôt au fait qu’il devient nécessaire d’intégrer le géo balancing et le média balancing pour obtenir les meilleures performances en marketing local.

Article rédigé par Baptiste Robert, Fréderic Douchement & Philippine Rucho 

Call Now Button