3 signes qui montrent que vous avez besoin d'aide pour gérer vos campagnes digitales locales

La gestion et l’optimisation des campagnes sont un sujet nouveau pour vous ? Voici les signes qui montrent que vous avez besoin d’automatiser vos campagnes digitales. 

#1  Je n’ai pas le temps de m’occuper de mes campagnes

Les campagnes locales, qui nécessitent un ciblage spécifique et précis, demandent encore plus de temps qu’une campagne nationale. Plusieurs critères doivent être pris en compte, comme le contexte de chaque point de vente – concurrents, audiences ciblées…  

Une approche chirurgicale est essentielle pour déployer une stratégie et un investissement adapté et optimisé pour chaque marché local.

Ici, pas de mystère : il faut y consacrer du temps, d’autant plus si vous communiquez sur un réseau de plusieurs dizaines, voire centaines de points de vente.

En moyenne, une campagne vous prend entre deux et trois heures par mois – incluant le paramétrage, le reporting et l’optimisation. Sachant que le coût horaire moyen d’un trafic manager est de 60€, la gestion d’une campagne coûte 180€ par mois et par point de vente. Si les campagnes à gros budgets sont peu impactées, pour les petites campagnes locales, 30% à 50% du budget est consacré à la seule gestion.

Et si vous avez 200 points de ventes, et 200 campagnes… c’est plusieurs centaines d’heures !

Le plus simple est donc de faire la même campagne pour tous les points de vente, ce qui est loin d’être la solution la plus efficace…

#2  J’aimerais obtenir de meilleures performances sur mes campagnes locales

Il est fréquent de voir une campagne locale moins bien performer qu’une campagne nationale… et c’est logique : la même campagne sert tous les points de vente, sans distinction. Or les marchés locaux sont différents les uns des autres et les leviers de différenciation varient d’un point de vente à un autre. Ainsi, une campagne unique nationale obtiendra de bonnes performances sur une partie des points de vente, tandis qu’elle ratera le coche sur d’autres sites car moins pertinente. Par conséquent, la performance globale ne sera pas au rendez-vous, et certaines dépenses seront même inutiles sur certains marchés.

Plus les enjeux business locaux seront pris en comptes, plus les résultats globaux de campagne seront bons.

Il est donc nécessaire de cibler la bonne zone de chalandise de manière hyper locale, sélectionner les mots clés ou les cibles en fonction du contexte local, implémenter des stratégies d’achat adaptées au marché, à la concurrence… car l’analyse des performances et les optimisations de campagne doivent s’appuyer sur une vision locale.

Ainsi, la performance globale s’améliorera rapidement et souvent de manière spectaculaire.

Mais de nouveau, il faut y consacrer du temps.

Alors faudrait-il choisir entre performance et coût de gestion astronomique ? 

Heureusement non, avez-vous pensé à l’automatisation ?

#3  Tous les leviers médias digitaux ne sont pas simples à mettre en oeuvre au local

La pertinence du search n’est plus à démontrer : en effet, 1 internaute sur 2 effectuant une recherche locale sur son smartphone se rend en point de vente dans la journée.

Mais ce n’est pas le seul média à prendre en compte : Facebook, Google, Instagram… sont des canaux incontournables pour mettre en avant vos annonceurs locaux.

Avez-vous prévu de faire du display sur des sites premium ? Avez-vous déjà lancé des campagnes sur Waze, Amazon ou Youtube ?

Envie de performance pour vos campagnes locales ? Envie d’automatisation ? envie de nouveaux médias pour vos annonceurs ?

DeepReach est la première plateforme d’automatisation pour les agences de communication pour optimiser leurs campagnes digitales locales. Demandez votre démo gratuite !

Vous êtes un annonceur ? Contactez-nous pour trouver une agence partenaire certifiée DeepReach. 

Call Now Button